Quand le GPOD s’intéresse aux jardins

Rendez-vous le 5 juillet pour échanger sur la prévention et la gestion des déchets de jardinage.

La CACP accueillait lundi dernier une réunion du GPOD, Groupe de Prévention et d’Optimisation de la Gestion des Déchets.

En quoi cela concerne t-il nos espaces verts ?

Le GPOD aborde des thèmes très différents tels que le financement du traitement des déchets, la responsabilité élargie des producteurs, le compostage mais aussi le jardinage pauvre en déchets. Ces deux derniers sujets, présentés hier, sont déjà l’objet d’initiatives locales encourageantes qui devraient rapidement s’étendre.

Animation au jardin partagé de La Challe, à Eragny, un des lieux d’expérimentation du compostage collectif en pied d’immeuble

Animation au jardin partagé de La Challe, à Eragny, un des lieux d’expérimentation du compostage collectif en pied d’immeuble

Le GPOD a décidé de créer un groupe de travail, composé d’élus et de techniciens, sur la sensibilisation des habitants au jardinage pauvre en déchets. Le 5 juillet prochain se réunira pour la première fois ce groupe de travail qui aura pour mission de proposer des stratégies et de concevoir des outils de communication.

jardinage pauvre en déchets

Le sujet du jardinage sans déchet est l’affaire de tous : responsables, élus, jardiniers, animateurs… Toutes les idées sont bonnes à prendre, toutes les bonnes volontés sont les bienvenues. Si vous êtes intéressés par la démarche et disponible le 5 juillet au matin, contactez Erwan Joubert, en charge du Programme local de prévention des déchets de Cergy-Pontoise : erwan.joubert@cergypontoise.fr .

Les prairies fleuries

Pourquoi préserver ou créer une prairie fleurie ?

Quelles sont les pratiques à privilégier ?

Conçu pour les agriculteurs mais utile à tous les gestionnaires d’espaces verts, ce petit guide édité par le PNR des Boucles de la Seine Normande vous apporte de nombreuses informations techniques sur la mise en place et la gestion des prairies fleuries.

Document à télécharger : La prairie fleurie

couverture guide prairie fleurie

Quand les moutons ne sont pas dans leurs pâtures…

… c’est qu’ils sont de retour à la Ferme d’Ecancourt pour leur tonte annuelle.

La tonte s’effectue entre début mars et fin juin. Sa réalisation est délicate en ce qu’elle doit être faite de façon homogène, non pour l’esthétique mais pour prélever le maximum de laine par toison. A cela s’ajoute les impératifs de précision, afin de ne pas blesser les animaux, et de rapidité eu égard à leur nombre.

Le 12 juin dernier, le public pouvait assister au passage de tout le troupeau à la tondeuse avant le retour aux pâtures.

Quel est le temps nécessaire pour la tonte d’une brebis solognote par un professionnel ? Cette petite vidéo vous donnera la réponse…