Cergy : un nouveau jardin partagé

Avant, c'était comme ça... Avant, c’était comme ça…

Un peu de verdure, un de peinture, beaucoup de bonnes volontés, et la vie change

Un peu de verdure, un peu de peinture, beaucoup de bonne volonté, et la vie change

 
Ce modeste jardinet sur dalle est né cette année, sous l’impulsion de quelques habitants bénévoles du Ponceau désireux d’améliorer leur cadre de vie.
La structure en béton de l’ancien bac à sable a été réparée et remplie de couches de différents matériaux de culture selon la technique du jardinage « en lasagnes » : cartons, bois broyé, compost et enfin terre végétale.
Les fraises font le bonheur des gamins du quartier, qui participent à la remise en beauté des murets et jardinières. Il paraît que la pratique du pochoir plaît bien aux jeunes artistes.
Ce projet a reçu le soutien de la ville de Cergy.

Joli travail au pochoir pour accompagner les fleurettes semées par les bénévoles

Joli travail au pochoir pour accompagner les fleurettes semées par les bénévoles

Un artiste professionnel intervient sur le site avec beaucoup de talent et de poésie

Un artiste professionnel intervient sur le site avec beaucoup de talent et de poésie

Les abeilles sauvages visitent assidument les fleurs du jardinet

Les abeilles sauvages visitent assidument les fleurs du jardinet

Une exposition à ne pas manquer !

L’Office du tourisme de Cergy-Pontoise porte du Vexin vient d’annoncer sa nouvelle exposition visible à partir du 13 septembre prochain et jusqu’au 30 mars 2014.
Consacrée à la nature à Cergy-Pontoise, elle a été réalisée en collaboration avec l’équipe de la cellule Biodiversité de la CACP, pour les repérages sur le terrain et les textes  et Lionel Pagès, photographe professionnel.expo OT 2013 2

Les demoiselles sont à la fête

Elles n’auront pas attendu l’inauguration pour investir les lieux. Agrions, naïades, anax et sympetrums se disputent âprement leur nouveau territoire. Une véritable aubaine : les bassins du parc François-Mitterrand près de la préfecture à Cergy viennent d’être renaturés et les espèces pionnières sont déjà là par dizaines.

Mais d’où viennent-elles, demanderez-vous ? Pour la plupart, elles sont nées sur place ! Les colons arrivés au printemps sont passés inaperçus. La première génération éclot maintenant en masse et les adultes se mettent aussitôt en quête de partenaires pour assurer la génération suivante.

Un sympetrum adulte émerge de la nymphe sortie de l'eau © Gilles Carcasses

Un Sympetrum adulte émerge de la nymphe sortie de l’eau © Gilles Carcassès

Ce sympetrum striolé profite du soleil levant © Gilles Carcasses

Ce Sympetrum striolé profite du soleil levant © Gilles Carcassès

L'Anax parthenope est plus petit et moins fréquent que l'espèce voisine Anax empereur, lui aussi présent au bassin © Gilles Carcasses

L’Anax parthenope est plus petit et moins fréquent que l’espèce voisine Anax empereur, lui aussi présent au bassin © Gilles Carcassès

la naïade (Erythromma viridulum) se reconnait à ses yeux rouges © Gilles Carcasses

la naïade (Erythromma viridulum) se reconnait à ses yeux rouges © Gilles Carcassès

les papillons ne sont pas en reste : la vanesse de l'ortie se régale des fleurs du butome

les papillons ne sont pas en reste : la vanesse de l’ortie se régale des fleurs du butome © Gilles Carcassès

Le bassin du parc après les travaux de la CACP © Gilles Carcasses

Le bassin du parc après les travaux de la CACP © Gilles Carcassès

Avant travaux, c'était comme ça... © Gilles Carcasses

Avant travaux, c’était comme ça… © Gilles Carcassès