L'actualité de la Nature

Le nain rouge et les deux pestes

dans le bois de Cergy, un matin d'hiver
dans le bois de Cergy, un matin d’hiver © Gilles Carcassès

Notre écureuil roux serait en danger ? La circulation automobile et les destructions de son habitat ne suffisaient pas, voici que des envahisseurs pourraient bien avoir sa peau. Ce n’est pas une pure spéculation, son compte est déjà réglé en Angleterre ! La faute à l’écureuil gris, célèbre culotté des squares londoniens, introduit d’Amérique en 1876, plus fort que lui et porteur sain d’un virus. Ce même écureuil gris est désormais présent en Italie du Nord et pourrait bien nous arriver sans avoir à traverser le Channel.

Londres : cette touriste inconsciente grignotte un gâteau : une seconde avant l'impact
Londres : cette touriste inconsciente grignote un gâteau. Une seconde avant l’impact © Gilles Carcassès

Une autre espèce exotique menaçante pour notre écureuil roux, l’écureuil à ventre rouge, originaire d’Asie, prolifère au Cap d’Antibes et fait même l’objet d’un plan national de lutte.

Ces sciuridés sont arrivés par le commerce des animaux de compagnie. Echappés ou relâchés, ils peuvent se reproduire rapidement si l’environnement leur convient. C’est ainsi qu’une autre espèce, terrestre celle-ci, l’écureuil de Corée, est présente en Picardie et en Ile-de-France. En forêt de Sénart, sa population serait de l’ordre de 10 000 individus !

un écureuil de Corée, vu en forêt de Versailles en mars 2013
un écureuil de Corée, vu à Guyancourt (étang du Val d’Or) en mars 2013 © Gilles Carcassès

Il y pose un problème de santé publique car la présence de cette espèce dans une forêt fréquentée par des chevreuils augmente le risque de contracter la maladie de Lyme, transmise par les tiques. Voir l’intéressante présentation de ce chercheur du Museum National d’Histoire Naturelle : http://www.natureparif.fr/attachments/forumdesacteurs/envahissantes/Jean-LouisChapuis-Natureparif29juin2011.pdf

Sur la maladie de Lyme et l’écureuil de Corée : http://agriculture.gouv.fr/IMG/pdf/BE_38.pdf

aucune concurrence à craindre avec celui-ci : il ne mange que des champignons en fer
aucune concurrence à craindre avec celui-ci : il ne mange que des champignons en fer © Gilles Carcassès

Pour tout savoir sur les écureuils que l’on peut rencontrer en France : http://ecureuils.mnhn.fr

http://www.jardinsdenoe.org/la-biodiversite-des-jardins/l-ecureuil-roux

1 thought on “Le nain rouge et les deux pestes”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s