hibernaculum palace

Au  bassin des Patis à Pontoise, le chantier d’insertion « Gestion des zones humides », partenaire de la Communauté d’agglomération de Cergy-Pontoise, a aménagé un hibernaculum pour la petite faune. Couleuvres, crapauds et hérissons ont pu trouver là de bonnes conditions pour passer l’hiver.

au moins trois épis pour ce gîte artificiel réalisé avec des matériaux naturels issus de l'entretien du site

Au moins trois épis pour ce gîte réalisé avec des matériaux naturels issus de l’entretien du site

Ce chantier d’insertion, créé en 2012, est porté par l’association Espérer 95. Les salariés bénéficient d’une formation théorique et pratique qui les forme au métier d’agent d’entretien des espaces naturels.

Pour en savoir plus sur les ateliers et  chantiers d’insertion de l’association Esperer 95 : Plaquette d’information ACI

Exposition « Le rouge-gorge, ami du jardinier »

Tous les matins dans mon jardin, perché sur le cerisier, mon rouge-gorge chante à gorge déployée. Serait-ce déjà le printemps ?

La place est bonne, il faut la défendre !

La place est bonne, il faut la défendre !

Retrouvez cette photographie dans l’exposition (6 panneaux A3) que la cellule biodiversité de la Communauté d’agglomération de Cergy-Pontoise vient de livrer à la Maison de la Nature de Vauréal.

Vous pourrez la voir à l’occasion de l’animation de construction de nichoirs que cette structure organise les 17 et 18 février de 14 h à 17 h.

http://www.vaureal.fr/content/programme-des-animations-maison-nature

Ou bien demandez-nous les fichiers en déposant un commentaire à cet article en précisant votre projet pédagogique.

Chouette, des sous !

Natureparif organise le 5 février à Paris, à destination des porteurs de projets, une journée d’information sur les financements européens en faveur de la biodiversité.

chouette

Pour s’inscrire http://www.natureparif.fr/attachments/forumdesacteurs/Rencontres/Financement_Europeen/programme_rencontre-financement-europeens_2014-02-05.pdf

L’if à prunes, rareté asiatique égarée dans les bois

C’est dans le parc du château de Menucourt, pas très loin de l’étang, que se cache ce petit conifère, sans doute planté là au siècle dernier par un châtelain amateur de curiosités. Ses très longues aiguilles et son port souple lui donnent une allure singulière.

les Cephalotaxus sont originaires de Chine centrale

Les Cephalotaxus sont originaires de Chine centrale © Gilles Carcassès

De la même famille que l’if, les pieds femelles produisent des arilles violets semblables à de petites prunes. Sa présence nous rappelle que cette partie du domaine était autrefois un parc bien aménagé, comme l’atteste aussi ces vestiges d’emmarchements en rocaillage.

le rocaillage est une technique de façonnage du béton en imitation de branches

Le rocaillage est une technique de façonnage du béton en imitation de branches © Gilles Carcassès

Un drame s’est produit là, à quelques pas : un faisan a perdu la vie, croqué par un renard sans doute.

scapulaires d'un faisan de Colchide

Scapulaires d’un faisan de Colchide © Gilles Carcassès

Découvrir les oiseaux

La Maison de la Nature de Vauréal propose une sortie pour tout public le samedi 22 février 2014 matin à la base de loisirs de Cergy-Pontoise. Cette sortie sera animée par la cellule Biodiversité de la Communauté d’agglomération de Cergy-Pontoise. Le rendez-vous est à 9 heures au parking P1.

la base de loisirs en février

la base de loisirs en février

http://www.vaureal.fr/content/programme-des-animations-maison-nature

un grand cormoran perché dans un peuplier à la base de loisirs de Cergy-Pontoise

un grand cormoran perché dans un peuplier à la base de loisirs de Cergy-Pontoise

Une star à la base de loisirs

Equipés comme des paparazzis, ils étaient venus nombreux dimanche dernier à la base de loisirs de Cergy-Pontoise pour tenter de l’apercevoir. Une actualité parue sur le site http://www.faune-iledefrance.org/, bien connu des ornithologues, avait donné l’alerte. Un plongeon arctique, ce n’est pas commun en Ile-de-France !

L’animal m’a fait la grâce d’une démonstration de pédalage sportif, hélas de loin : la vedette ne se laisse pas approcher facilement.

Gavia arctica, en pleine forme !

Gavia arctica, en pleine forme !

Les plongeons arctiques nichent au bord des lacs en Scandinavie, au nord de l’Ecosse, en Russie, souvent sur des îlots à l’abri des prédateurs. Ce sont d’excellents plongeurs ; ils se nourrissent de poissons qu’ils traquent jusqu’à six mètres de profondeur. L’automne venu ces grands migrateurs gagnent leurs contrées d’hivernage : mer Noire, mer Caspienne, rivages de la Méditerranée. On peut le voir en hiver en France sur certains sites qu’il fréquente régulièrement : la rade de Brest, la baie de Douarnenez et les étangs de Leucate. Ailleurs, il est occasionnel.

Est-il toujours là ? je ne l’ai pas revu , sans doute a-t-il poursuivi sa route.

http://www.migraction.net/index.php?m_id=1517&bs=245