L'actualité des jardins

L’if à prunes, rareté asiatique égarée dans les bois

C’est dans le parc du château de Menucourt, pas très loin de l’étang, que se cache ce petit conifère, sans doute planté là au siècle dernier par un châtelain amateur de curiosités. Ses très longues aiguilles et son port souple lui donnent une allure singulière.

les Cephalotaxus sont originaires de Chine centrale
Les Cephalotaxus sont originaires de Chine centrale © Gilles Carcassès

De la même famille que l’if, les pieds femelles produisent des arilles violets semblables à de petites prunes. Sa présence nous rappelle que cette partie du domaine était autrefois un parc bien aménagé, comme l’atteste aussi ces vestiges d’emmarchements en rocaillage.

le rocaillage est une technique de façonnage du béton en imitation de branches
Le rocaillage est une technique de façonnage du béton en imitation de branches © Gilles Carcassès

Un drame s’est produit là, à quelques pas : un faisan a perdu la vie, croqué par un renard sans doute.

scapulaires d'un faisan de Colchide
Scapulaires d’un faisan de Colchide © Gilles Carcassès

1 thought on “L’if à prunes, rareté asiatique égarée dans les bois”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s