Insignifiantes ?

Modestes, les fleurs femelles du noisetier le sont assurément ! Presque invisibles comparées aux chatons mâles, d’un bel ocre doré, se balançant négligemment dans la lumière du soleil.

Et pourtant sans elles pas de noisettes !

chatons mâles de noisetier © Gilles Carcasses

chatons mâles de noisetier © Gilles Carcassès

Le noisetier, encore nommé coudrier, est autostérile bien que possédant à la fois fleurs mâles et femelles sur le même pied. Les fleurs mâles sont présentes dès l’automne et parviennent à maturité en Janvier-Février, toujours avant les fleurs femelles afin d’éviter toute autofécondation entre les fleurs d’un même pied.

Les grains de pollen produits sont donc transportés vers les fleurs femelles d’un pied de noisetier plus précoce. Cette pollinisation croisée permet d’assurer la diversité génétique au sein de la population.

fleur femelle du noisetier © Gilles Carcasses

fleur femelle du noisetier © Gilles Carcassès

Le pollen abondant produit par le noisetier au cœur de l’hiver constitue l’une des premières sources de nourriture pour les abeilles, une denrée rare et d’autant plus appréciée, tout comme le nectar et le pollen peu abondants des perce-neige.

Advertisements

4 réflexions sur “Insignifiantes ?

  1. bonjour vous deux, un grand MERCI pour le bon miel que je contemple avant de le dguster c’est rcompenser un bien mauvais lve mais bon a restera entre nous… j’apprcie beaucoup les gros plans des fleurs de noisetier qui reprsentent pour moi chaque anne un moment charnire : la fin de l’hiver. comme cette fois nous n’en avons pas eu, c’est un peu zarbi d’ailleurs, le sentiment de se dire « ah bon, dj ?? »

    allez, assez philosoph, bon week-end mes chers amis, vous connatre est aussi un… miel !

    Michel JOURDHEUIL Conseil gnral du Val d’Oise Direction de l’action culturelle Charg de mission parcs et jardins 2av du Parc CS 20201 CERGY 95032 Cergy-Pontoise Cedex Tel 01 34 25 31 44 michel.jourdheuil@valdoise.fr

  2. Gilles Carcasses bonjour

    Pouvez vous me donner l’autorisation de publier cette information et d’autres de Nature en ville à Cergy Pontoise… sur le site internet du village pour l’information des villageois?

    Respectueusement. A Rochette

    • Bonjour,

      Je vous autorise à diffuser les informations relatives à nos articles à la condition que vous invitiez vos lecteurs à venir lire l’article sur notre blog. Pour cela vous pourriez l’éditer partiellement et ajouter la formule : « Pour lire l’article complet du blog Nature en ville à Cergy-Pontoise, cliquer sur le lien ». Votre édition partielle peut comprendre une photo de notre article. Je reste à votre disposition. Bien cordialement. Gilles

  3. Pingback: On nous aurait volé l’hiver ? | Nature en ville à Cergy-Pontoise

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s