L'actualité de la Nature, L'actualité des jardins

Promesse de printemps

Le perce-neige n’est pas rare sur notre territoire. Pourtant cette plante bulbeuse n’est pas indigène ; c’est une méditerranéenne que l’on rencontre des rives de la Mer-Noire aux Pyrénées. Nos peuplements locaux ont tous pour origine d’anciens jardins où le perce-neige a été planté pour ses qualités ornementales. Il s’est alors naturalisé, prospérant dans des bois clairs de robiniers et dans des sols enrichis par les activités humaines.

Il existe 500 variétés horticoles de cette espèce, aux fleurs doubles ou semi-doubles, aux pétales plus ou moins larges ou rayés de verts… et même en Angleterre et en Hollande des collectionneurs de perce-neige ! C’est une plante facile pour jardins ombragés : elle mériterait d’être plus employée.

promesse de printemps... © Gilles Carcasses
Galanthus nivalis en sous-bois à la base de loisirs de Cergy-Pontoise © Gilles Carcassès

http://www.tela-botanica.org/bdtfx-nn-75144

3 réflexions au sujet de “Promesse de printemps”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.