L'actualité de la Nature, L'actualité des jardins

12 juin 2014 : sortie du réseau à La Roche-Guyon

Au potager-verger du château de La Roche-Guyon © Gilles Carcassès
Au potager-verger du château de La Roche-Guyon © Gilles Carcassès

Un groupe d’élus et de jardiniers des communes de Courdimanche, Eragny, Menucourt et Vauréal s’étaient donné rendez-vous à La Roche-Guyon pour la traditionnelle sortie de juin. L’occasion de mieux se connaître, de partager des expériences et d’explorer de nouveaux champs de connaissance.

La matinée a été consacrée à la visite du potager-verger du château de La Roche-Guyon sous la conduite de son responsable technique Jean-Luc Bource. Comment concilier une production de qualité de fruits et légumes variés, avec des moyens limités, dans un espace ouvert au public et en gestion écologique ? Le secret de Jean-Luc : innover, oser, se tromper parfois, et apprendre toujours !

Les planches de fraisiers ont suscité un vif intérêt © Gilles Carcassès
Les planches de fraisiers ont suscité un vif intérêt © Gilles Carcassès
Un peu d'espionnage technique en regardant sous les jupes de la Stab-net, la machine à désherber les allées © Gilles Carcassès
Un peu d’espionnage technique en regardant sous le plateau de la Stab-net, la machine à désherber les allées © Gilles Carcassès

Après un pique-nique sous l’ombrage des tilleuls centenaires des berges de Seine, le groupe a investi les crêtes. Armés de la « Flore des coteaux de la Seine autour de La Roche-Guyon » de Gérard Arnal, aimablement prêté par Natureparif, les botanistes en herbe ont identifié plantes rares et communes avec beaucoup d’enthousiasme (et d’éternuements pour certains). Ce fut un très bon entraînement pour le protocole Florilèges de suivi botanique des prairies auquel plusieurs participants avaient été formés l’avant-veille.

A peine sortis des voitures et déjà des trésors ! © Gilles Carcassès
A peine sortis des voitures, et déjà des trésors à observer ! © Gilles Carcassès
Le mélampyre des champs a bien plu. Il est possible d'en installer cette dans une prairie, en pratiquant un sur-semis. Cette espèce hémiparasite causait autrefois des préjudices aux cultures de blé. © Gilles Carcassès
Le mélampyre des champs (Melampyrum arvense) a bien plu. Il est possible d’en installer dans une prairie, en pratiquant un sursemis. Cette espèce hémiparasite était autrefois préjudiciable aux cultures de blé. © Gilles Carcassès

http://www.tela-botanica.org/bdtfx-nn-41577-synthese

2 thoughts on “12 juin 2014 : sortie du réseau à La Roche-Guyon”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s