La ferme pédagogique de Pontoise

Le parc du château de Marcouville accueille depuis 2013 une ferme pédagogique, gérée par « les Z’Herbes folles », association d’éducation à l’environnement. Ce projet est porté en partenariat avec la ville de Pontoise.  Depuis l’arrivée de la ferme, les pelouses du parc sont passées de 12 tontes annuelles à un entretien par pâturage (cheval, vache, ânes, chèvres, moutons).

Les animaux de la basse cour vont et viennent librement à la ferme : elles ont trouvé refuge dans la bergerie © Marion Poiret

Les animaux de bassecour vont et viennent librement à la ferme : ces poules ont trouvé refuge dans la bergerie © Marion Poiret

La ferme propose en semaine des activités de découverte du monde animal et de sensibilisation à la nature pour les enfants des écoles, des centres de loisirs et les résidents de structures spécialisées (maisons de retraite, instituts médico-éducatifs). Le weekend, les portes sont ouvertes pour le grand public qui est accueilli gratuitement.

le dindon de l'Aisne © Marion Poiret

Le dindon rouge des Ardennes. Les animaux de la ferme sont sélectionnés selon deux critères : leurs origines (de préférence, des races rustiques françaises aux effectifs faibles) et/ou leurs atouts pédagogiques  © Marion Poiret

L’équipe d’animateurs emploie l’approche Montessori, une pédagogie basée sur l’apprentissage par l’expérience et la perception sensorielle et propose des interventions en médiation animale pour les personnes en situation de handicap ou en perte d’autonomie.

Lapin angora. Ses poils sont régulièrement utilisés pour les activités © Marion Poiret

Lapin angora. Ses poils longs et doux servent régulièrement pour les animations de tissage de la laine © Marion Poiret

Certains des animaux de la ferme font partie de programmes de conservation des races anciennes  : c’est le cas de la chèvre Poitevine, de la chèvre des fossés, du mouton Thônes et Marthod, du baudet du Poitou, ou encore de la jument Trait du Nord.

Une jeune recrue chez le mouton Thônes et Marthod, race rustique de brebis savoyardes et un petit tacheté recalé : ce petit agneau issu d'un croisement avec une brebis solognote ne correspond à aucun canons des deux races protégées. © Marion Poiret

Une jeune recrue chez le mouton Thônes et Marthod et un petit tacheté recalé :  issu d’un croisement avec une brebis solognote, ce dernier ne correspond à aucun des canons de ces deux races protégées et sera donc évincé des programmes de conservation. © Marion Poiret

La ferme se délocalise aussi pour certains événements ou manifestations et souhaiterait faire émerger des projets hors de ses murs, sur des espaces publics ou privés : projets de pâturage, de potagers et poulaillers partagés, développement de la traction animale et de l’utilisation du cheval en ville (entretien d’espaces verts, collecte de déchets, transports de personnes…).

La ferme pédagogique de Pontoise

Advertisements

Une réflexion sur “La ferme pédagogique de Pontoise

  1. Pingback: Curieux équipage | Nature en ville à Cergy-Pontoise

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s