Cochevis, es-tu là ?

Le cri du cochevis huppé m’accompagnait autrefois le matin dans les friches de la SNCF quand, étudiant, j’allais prendre mon train au Val d’Argenteuil.

De ce bel oiseau proche des alouettes il ne reste que quelques couples en Ile-de-France, et les populations relictuelles, trop isolées, sont bien menacées de disparaître.

cochevis huppé à Osny © François Lelièvre

Cochevis huppé à Osny © François Lelièvre

A Osny, dans le quartier Sainte-Marie, un ou deux couples sédentaires hantent encore les parkings du centre commercial et les abords de la clinique, à la recherche de quelques graines ou de miettes.

Nous sommes allés les voir. Las, un épais brouillard givrant rendait les observations bien difficiles.

Deux ornithologues femelles en perdition dans la brume © Gilles Carcassès

Deux ornithologues femelles en perdition dans la brume © Gilles Carcassès

Les cochevis franciliens - faune ile-de-France

La carte des cochevis franciliens – Faune Ile-de-France

Le cochevis huppé a toujours apprécié la proximité des hommes et des chevaux. Cet oiseau campagnard qui pâtit de l’agriculture intensive se réfugie dans les friches urbaines et les chantiers. Coincé entre une campagne devenue inhospitalière et l’avancée de l’urbanisation, ses territoires se réduisent comme peau de chagrin. Le cochevis huppé est classé « en danger » dans la liste rouge régionale des oiseaux nicheurs d’Ile-de-France.

http://www.oiseaux.net/oiseaux/cochevis.huppe.html

http://www.ornithomedia.com/breves/cochevis-huppe-survit-plus-que-dans-zones-commerciales-boheme-tchequie-02084.html

 

Advertisements

4 réflexions sur “Cochevis, es-tu là ?

    • Bonjour Christiane,
      Cet oiseau est plutôt dans les milieux un peu secs et il n’aime pas l’herbe haute.
      Il avait été vu dans les réserves d’équipement de Cergy-le-Haut mais ne semble plus y être.
      Sinon, il paraît très localisé à l’Oseraie.

  1. Bonsoir Gilles,
    Je découvre avec intérêt cet oiseau campagnard quelque peu « oublié », pourrait-il revenir dans notre campagne vexinoise ? (du moins celle des vallons et des bois …)
    Bonne soirée et merci pour tes excellents articles !
    Etienne

  2. Pingback: Bilan 2015 de nos observations ornithologiques | Nature en ville à Cergy-Pontoise

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s