L'actualité de la Nature

Belle boule des bois

Roulé en boule, comme le hérisson © Gilles Carcassès
En boule, comme le hérisson ? Boisemont © Gilles Carcassès

Trouvée sous des feuilles mortes dans les bois de Boisemont, cette petite boule brillante m’intrigue. Rien ne dépasse ! Je devine un animal qui aurait rangé ses pattes et fourré sa tête sous son abdomen. Mais quel est-il ?

Après quelques recherches, j’arrive à la conclusion qu’il s’agit d’un Glomeris marginata, un diplopode (qui possède deux paires de pattes par article), à ne pas confondre avec un cloporte qui est un crustacé terrestre et compte (seulement) 7 paires de pattes. Ce Glomeris est commun dans une bonne partie de l’Europe de l’Ouest, des Pyrénées à l’Irlande et jusqu’au sud de la Suède. Il habite les litières forestières et consomme des matières organiques décomposées.

Un des cloportes les plus fréquents en forêt : Porcellio scaber © Gilles Carcassès
Un des cloportes les plus fréquents en forêt : Porcellio scaber – Boisemont © Gilles Carcassès

Certaines espèces de cloportes savent se rouler en boule. Ce n’est pas le cas de celle-ci. Son aspect marbré m’incite à penser que c’est une femelle. En cliquant sur la photo, on peut voir que ses yeux sont composés de plusieurs ommatidies.

http://www.insecte.org/forum/viewtopic.php?t=116665

2 thoughts on “Belle boule des bois”

  1. Les Arthropodes : une diversité d’appendices …
    Pour préciser les relations de parenté entre ces deux animaux, on peut ajouter que le glomeris est un Myriapode (« nombreuses pattes ») Diplopode (ou « Millipede » selon les Anglais) détritivore, par opposition aux Chilopodes (ou « Centipedes »), qui sont prédateurs, avec 1 paire de pattes par segment. En tant que Crustacé, le cloporte possède deux paires d’antennes et des pattes « égales » (Isopode) en nombre plus réduit que les Myriapodes.
    A noter que Myriapodes et Crustacés ne sont pas des Insectes (groupe défini par 1 paire d’antennes, un corps en trois parties et 3 paires de pattes). Ces trois catégories d’Arthropodes constituent le groupe des Antennates/Mandibulates par opposition aux Chélicérates (araignées, pseudoscorpions, acariens, faucheux, …), qui possèdent, eux, 4 paires de pattes, et sont dépourvus de mandibules et d’antennes, mais sont en revanche munis d’appendices céphaliques appelés chélicères.
    Le sol est une excellente porte d’entrée dans le monde complexe des Arthropodes ! Merci à Gilles de nous inciter à regarder où (et sur quoi) on marche …

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s