L'actualité des jardins

Qu’est-ce qu’on risque à changer ?

Wengazou, "l'oiseau messager" de Zount artiste plasticien béninois installé au Verger près du Théâtre 95 © Gilles Carcassès
Winzagoun, « oiseau messager » de Zount, artiste plasticien béninois, installé au Verger près du Théâtre 95 © Gilles Carcassès

La Communauté d’agglomération de Cergy-Pontoise et la ville de Porto-Novo, capitale du Bénin, agissent face au changement climatique.

Les représentants de ces deux collectivités unies par la coopération décentralisée partageront sur cette thématique lors d’une rencontre-débat en public, vendredi 27 novembre 2015, de 15h à 17h, au Théâtre 95 de Cergy-Pontoise.
urgence climat

Organisée dans le cadre du 20ème anniversaire de la coopération décentralisée entre Cergy-Pontoise et Porto-Novo, capitale du Bénin, ce débat portera sur la place des collectivités territoriales et la pertinence de l’échelle locale pour concevoir et mettre en oeuvre des réponses aux défis des dérèglements climatiques, à partir des témoignages de Porto-Novo, représentée par son maire, M. Emmanuel Djima Zossou, et de Cergy-Pontoise. Porto-Novo présentera en particulier son projet « Porto-Novo Ville Verte », initié grâce aux ateliers de Cergy, également présenté la semaine suivante à un side event de la COP 21.

Outre les élus des 2 collectivités partenaires, participeront à cet échange des représentants de Cités Unies France, du Fonds Français pour l’Environnement Mondial, de l’Arene Ile de France et de l’association « Quelle terre demain? »

diapo

 

La mission Développement durable et Biodiversité de Cergy-Pontoise participera à cette rencontre en présentant des réponses concrètes apportées par Cergy-Pontoise en matière d’aménagement et de mode de gestion des espaces verts et naturels.

 

1 thought on “Qu’est-ce qu’on risque à changer ?”

  1. L’opération est prévue entre le 1er et le 3 décembre, voire au delà … Avec peut-être (??) un projet de regarnis des zones « Exploitées » par nos amis ragondins et autres charmants palmipèdes soucieux de bâtir leur foyer sur le site. Il faudra alors des plantes rustiques moins « Tape à l’oeil » sur le plan ornemental mais qui seront davantage orientées vers l’esprit « Zone humide naturelle » et capables aussi de résister aux prédations …
    Gilles, si tu as aussi quelques suggestions de plantes hydrophytes adaptées, je me ferai un plaisir de les inclure dans le cadre de ce projet…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s