L'actualité des jardins

L’iris d’Alger

Un jardiner d’Anthony m’a envoyé cette photo d’un bel iris, en fleurs tous les hivers dans son jardin. La touffe, parfois ratatinée par les fortes gelées, est toujours bien repartie.

Iris inguicularis © Jean-Daniel Arnaud
Iris unguicularis ou iris d’Alger © Jean-Daniel Arnaud

L’iris d’Alger apprécie les sols secs et les situations chaudes. Cet iris méditerranéen de petite taille fleurit longtemps, de décembre à mars. Les fleurs, solitaires sur leur tige courte, sont nombreuses et légèrement parfumées. Il en existe plusieurs cultivars dans les tons de blanc à violet. Sa touffe dense au feuillage persistant croît lentement.

La bonne rusticité et l’excellente résistance à la sécheresse de cet iris font de lui une bonne plante pour les jardins sans arrosage. On pourrait l’utiliser plus souvent, même sous le climat de l’Ile-de-France, à condition de lui trouver un endroit abrité et un sol bien drainant. La plantation du rhizome de l’iris d’Alger s’effectue en été.

L’iris d’Alger du Jardin des plantes de Paris

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s