Le syrphe ceinturé et le syrphe porte-plume

Episyrphus balteatus sur un hortensia © Gilles Carcassès

Episyrphus balteatus, le syrphe ceinturé, sur un hortensia © Gilles Carcassès

Episyrphus balteatus est un syrphe que l’on peut voir toute l’année. En automne, certains adultes s’apprêtent à passer l’hiver chez nous et cherchent à se réfugier dans des abris, d’autres sont migrateurs et nous arrivent de contrées plus nordiques : ils peuvent descendre jusqu’en Afrique du Nord. C’est aussi l’un des plus communs : c’est souvent la deuxième espèce la plus abondante après Sphaerophoria scripta, le syrphe porte-plume.

Sphaerophoria scripta sur une vipérine - Cergy © Gilles Carcassès

Sphaerophoria scripta, le syrphe porte-plume sur une vipérine – Cergy © Gilles Carcassès

La larve du syrphe ceinturé peut consommer 150 espèces de pucerons mais aussi des psylles, des cochenilles et des cicadelles. C’est un très bon auxiliaire de cultures, en serres comme en plein air. On peut trouver, dans le commerce des produits de biocontrôle, des pupes de cette espèce. Les adultes qui apparaissent rapidement pondent dans les colonies de pucerons. Chaque larve vit trois semaines et consomme en moyenne 500 pucerons. Les années chaudes, quand il y a beaucoup de pucerons, jusqu’à sept générations peuvent se succéder. Bien évidemment, il faut pour assurer la survie des adultes, des fleurs abondamment pourvues de nectar et de pollen. Des études ont montré que c’est surtout la disponibilité en nectar qui est déterminante. Les fleurs des Apiaceae comme la carotte, la berce commune, le panais sont très attractives, bien plus que les cosmos et les soucis des bandes fleuries.

Pupe de syrphe sous une feuille de rosier © Laure Derail

Pupe de syrphe sous une feuille de rosier © Laure Derail

Le portrait du syrphe ceinturé par Arvalis, l’Institut du végétal

L’article sur les syrphes dans le blog de Vigie Nature

Une réflexion sur “Le syrphe ceinturé et le syrphe porte-plume

  1. Pingback: Dix petits syrphes | Nature en ville à Cergy-Pontoise

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s