Retour sur la formation « vers de terre » 2017 à Cergy-Pontoise

Venues de Cergy-Pontoise et de ses environs, jardiniers professionnels, animateurs nature, membres d’association, étudiants en biologie ou simples particuliers, quarante nouvelles personnes ont été formées à l’Observatoire participatif des vers de terre (OPVT) le 23 février 2017 à Cergy dans les locaux de la Communauté d’agglomération.

Après la conférence captivante de l’éminent spécialiste des lombriciens, le professeur Daniel Cluzeau de l’Université de Rennes, le groupe s’est essayé à la pratique dans le parc François-Mitterrand à Cergy.

Voici comment procéder : d’abord, préparer tout le matériel nécessaire.

Le protocole "test bêche" © CACP - Gilles Carcassès

Le planté de bêche © CACP – Gilles Carcassès

Enfoncer vigoureusement la bêche, au ras du gabarit de 20 cm de côté.

Le creusement du trou © CACP - Gilles Carcassès

Le creusement du trou © CACP – Gilles Carcassès

Décoincer la bêche par un délicat mouvement latéral.

L'arrivée des secours © CACP - Gilles Carcassès

L’arrivée des secours © CACP – Gilles Carcassès

La mise en oeuvre du protocole "test bêche" © CACP - Gilles Carcassès

La terre sortie du trou © CACP – Gilles Carcassès

Extraire la motte et la poser sur une bâche.

Le tri manuel et minutieux de la motte de terre © CACP - Gilles Carcassès

Le tri manuel et minutieux de la motte de terre © CACP – Gilles Carcassès

Bien lester les angles de la bâche avec des sachets de compote de pommes pour éviter les envols intempestifs. Et récupérer tous les vers de terre. Même les plus petits.

Les vers trouvés dans la motte de terre © CACP - Gilles Carcassès

Les vers trouvés dans la motte de terre © CACP – Gilles Carcassès

A mesure de leur capture, les vers sont placés dans un récipient avec de l’eau fraîche.

La détermination des vers © CACP - Gilles Carcassès

La détermination des vers © CACP – Gilles Carcassès

De retour dans la salle, les stagiaires apprennent à classer les vers en groupes fonctionnels à l’aide d’une super clé de détermination.

Voilà les participants prêts pour pratiquer dans leurs parcelles. Ils pourront envoyer à l’OPVT leurs données numériques, et leurs récoltes dans des flacons d’alcool. Un grand merci à Natureparif, au professeur et à son équipe, pour l’organisation de cette journée très réussie. Et rendez-vous l’automne prochain pour les restitutions !

Retrouvez notre article sur la formation « vers de terre » 2016

La cabane du ver de terre

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s