L'actualité de la Nature, L'actualité des jardins

Les hellébores

Helleborus orientalis © CACP - Gilles Carcassès
Helleborus orientalis © CACP – Gilles Carcassès

J’ai dans mon jardin de belles touffes d’hellébores d’Orient. C’est un régal au début du printemps de guetter leur floraison. Cette plante vivace généreuse va rester en fleurs plusieurs semaines puis disséminer ses graines, assurant la prospérité du massif.

Hellébore hybride © CACP - Gilles Carcassès
Hellébore hybride © CACP – Gilles Carcassès

Voici un hybride horticole aux très grandes fleurs bien dressées qui apprécie l’ombre épaisse de mes actinidias.

Helleborus argutifolius © CACP - Gilles Carcassès
Helleborus argutifolius © CACP – Gilles Carcassès

Le géant de la famille est l’hellébore de Corse (Helleborus argutifolius) qui forme des touffes arrondies d’un mètre de haut. C’est une vivace qui ne vit pas longtemps mais elle se ressème bien toute seule dans mon jardin.

Helleborus foetidus © CACP - Gilles Carcassès
Helleborus foetidus © CACP – Gilles Carcassès

J’ai aussi le sauvageon hellébore fétide qui est venu former une petite colonie au pied d’un noisetier.

Feuille de l'hellébore fétide © CACP - Gilles Carcassès
Feuille de l’hellébore fétide © CACP – Gilles Carcassès

Ses fleurs vertes bordées de rouge ne sont pas spectaculaires, mais ses feuilles digitées sont originales. On rencontre l’hellébore fétide dans les lisières des boisements sur sol calcaire, souvent en compagnie de l’iris fétide et du tamier. Cette plante est peu commune mais cependant bien représentée dans le nord et l’ouest du Val d’Oise.

Carte de répartition d'Helleborus foetidus dans le Bassin Parisien (CBNPB)
Carte de répartition d’Helleborus foetidus dans le Bassin Parisien (Flora – CBNPB)

2 thoughts on “Les hellébores”

  1. Merci pour cette clarification bienvenue et la splendeur des photos.
    La carte de répartition me laisse sur ma faim… un mot d’explication svp ?

    1. La carte déborde largement de l’Ile-de-France, jusqu’en Bourgogne et Val de Loire. On voit nettement dans la partie Est de la carte, une grosse bande rouge orientée nord-est sud-ouest qui correspond aux sols sur les calcaires du jurassique qui vient buter contre le Morvan. Après, l’hétérogénéité dans certaines zones peut être due à l’absence d’observateurs. C’est la cas par exemple dans la Brie profonde…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s