L'actualité de la Nature

Le fourmilion de Paris

Fourmilion © CACP – Gilles Carcassès

Merci à tous ceux qui ont joué !

Bravo : c’était bien une larve de fourmilion !

Terriers du fourmilion parisien © CACP – Gilles Carcassès

Des entonnoirs dans la poussière

J’ai trouvé ces pièges en entonnoir dans le sol très sec d’un cabanon de jardin. Au fond de chaque entonnoir se cache dans la poussière une larve qui attend le passage d’un insecte imprudent. A son approche, la larve envoie un jet de sable, ce qui déstabilise la proie, et le repas arrive à domicile !

La technique de chasse du fourmilion © CACP – Gilles Carcassès

Là, c’est un gendarme en très fâcheuse posture. Il finira très vite sous les terribles mandibules de la larve.

Euroleon nostras, le fourmilion parisien (vue ventrale) © CACP – Gilles Carcassès

Comment reconnaître le fourmilion parisien

J’ai sorti la larve et je l’ai placée sur le dos afin de bien observer les critères de détermination. Une tête plus longue que large armée de deux solides mandibules très poilues, absence de taches sombres sur les pattes postérieures : pas de doute c’est le fourmilion parisien, le plus commun des cinq Myrmeleontidae que l’on peut trouver en Ile-de-France.

Au passage, j’ai vérifié : cette larve ne progresse qu’en marche arrière ! C’est par une patiente manœuvre en spirale effectuée en marche arrière qu’elle creuse son entonnoir.

Les adultes ressemblent à des libellules de couleur terne, au vol malhabile.

D’autres espèces de fourmilion

Distoleon tetragrammaticus, le fourmilion longicorne © CACP – Gilles Carcassès

Le fourmilion longicorne, un autre représentant des Myrmeleontidae, est aussi présent en Ile-de-France mais il est plus fréquent dans le sud de la France. Il est assez facile à observer là où il abonde, car l’adulte, attiré par la lumière, rentre souvent dans les maisons. La larve de cette espèce ne construit pas d’entonnoir-piège.

Palpares libelluloides, le grand fourmilion © CACP – Gilles Carcassès

Le grand fourmilion, magnifique espèce méditerranéenne, a une envergure de 10 cm.

1 thought on “Le fourmilion de Paris”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s