L'actualité de la Nature

Le secret de l’accenteur

Accenteur mouchet sur le parking – Cergy © CACP – Gilles Carcassès

La neige fond au soleil sur le parking du pôle multisports à l’Ile de loisirs de Cergy-Pontoise et un petit ruisseau s’est formé. Cet élégant passereau picore vivement dans le courant.

Accenteur – Cergy © CACP – Gilles Carcassès

Il scrute et capture des choses minuscules. C’est un accenteur mouchet, un oiseau de jardin insectivore que l’on voit souvent se nourrir au sol sous les haies dans les jardins.

Accenteur mouchet – Cergy © CACP – Gilles Carcassès

Le reflet du soleil met en valeur les plumes grises de sa poitrine.

Après son départ, je suis allé voir ce qu’il mangeait. Je n’ai rien vu d’autre que des petits cailloux. Mon esprit scientifique m’amène à formuler trois hypothèses :

  1. Il mangeait des cailloux. Après tout, il en a peut-être besoin pour garnir son gésier et broyer les graines, comme mes poules. En hiver, faute d’insectes, l’accenteur consomme peut-être aussi des graines ?
  2. Mes yeux n’ont pas l’efficacité de ceux de l’accenteur, et je n’ai pas vu les microscopiques collemboles ou acariens qui étaient peut-être à la dérive.
  3. Il n’y a plus rien, parce qu’il a tout mangé !

L’accenteur est parti avec son secret…

6 réflexions au sujet de “Le secret de l’accenteur”

  1. depuis l’épisode neigeux, j’ai un couple d’accenteur qui vient chercher sa pitance sur ma terrasse. Apparemment ils apprécient mes mélanges « pain en chapelure + graisse avec insectes + graisse avec baies  » que j’ai dispersé à l’abri de la neige (sous la table). C’était destiné aux rouges gorges, aux merles notamment… Au dessus le « restaurant » propose graine de tournesol, cacahuètes et boules de graisse, cela convient parfaitement aux mésanges (bleues, charbonnières, longue queue, huppées) aux chardonnerets, tarins des aulnes, verdiers mais aussi pigeons, tourterelles. Les pinsons restent dans les arbres depuis que la neige a disparu.
    Il y a 3 jours à mon grand étonnement un épervier est venu chasser sur « mes terres », je suis sortie très vite et il a fait chou blanc et est reparti (j’espère le plus loin possible pour la tranquillité de mes zoziaux habituels)
    Le ponceau est vraiment un bon territoire d’observation!

      1. Moi aussi ! Hélas le temps de prendre l’ appareil photo et de l’ouvrir l’oiseau s’est envolé en plongeant sous les arbres avant de prendre le large!

  2. Bonjour, ce matin pour la première fois un accenteur picorait des graines broyées de maïs (non mélangées avec d’autres graines) placées dans une boite.
    Habituellement il est intéressé par les miettes de noix, noisettes, amandes éjectées de la mangeoire par les mésanges.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s