L'actualité de la Nature, L'actualité des jardins

Frelon asiatique : luttons contre les mauvaises pratiques !

Nid de frelons asiatiques – Osny © CACP – Gilles Carcassès

Les frelons asiatiques ont installé leur nid au sommet d’un très grand marronnier blanc dans le parc du château de Grouchy à Osny. La chute des feuilles le rend beaucoup plus visible. On aperçoit le trou d’entrée latéral caractéristique d’un nid de frelons asiatiques.

Arrivée en 2014 dans le Val d’Oise, l’espèce a progressé de façon très importante :

Evolution annuelle du nombre de nids répertoriés dans le Val d’Oise (chiffres fournis par le référent départemental frelon asiatique)

Cette prolifération met à mal l’apiculture locale. Certains ruchers ont dû être déménagés pour les éloigner des secteurs les plus infestés. C’est le cas du rucher de la Communauté d’agglomération de Cergy-Pontoise qui vivait des jours heureux dans l’arboretum près de l’Axe majeur à Cergy : il est parti à Vauréal sur un site moins fréquenté par les frelons asiatiques.

La situation inquiète aussi la population et les élus pour les risques de piqures. Les frelons asiatiques ne sont dangereux que lorsque l’on s’approche à moins de 6 mètres de leur nid. Or ils choisissent généralement pour l’établir la partie haute d’un grand arbre, bien au-dessus de cette hauteur. Il n’en demeure pas moins que si un nid tombe accidentellement, il est préférable de ne pas être dessous !

Pour limiter les risques et l’impact sur l’apiculture, la destruction des nids est la meilleure méthode. Elle incombe aux collectivités sur l’espace public et aux particuliers sur les espaces privés. La procédure à suivre a été décrite dans cet article : Un nid de frelons asiatiques ! Que faire ?

Un certain nombre de mauvaises pratiques germent dans l’esprit de personnes mal informées, il convient de leur tordre le cou :

Un bon coup de fusil et on n’en parle plus ?

Cette méthode de Tartarin est très dangereuse, plusieurs centaines de frelons furieux peuvent agresser le tireur et les personnes des environs !

Et si on gavait les frelons asiatiques de fipronil, ils iraient empoisonner leur nid ?

Il est vraiment navrant de voir des apiculteurs utiliser des pesticides dont ils savent que même des doses infimes ont des effets dévastateurs sur leurs abeilles ! La méthode, à l’efficacité très douteuse, est dangereuse pour l’environnement et pour l’applicateur, et surtout elle est strictement interdite, comme cela est rappelé dans la note DGAL du 10 05 2013 !

Et si toute la population se mettait à piéger les reines de frelons asiatiques au printemps, on les élimineraient toutes ?

Le Muséum national d’Histoire naturelle rappelle que le piégeage des fondatrices est déconseillé en dehors d’un cadre scientifique, car la pratique est inefficace et néfaste pour la biodiversité.

Inefficace, car les reines de frelons asiatiques sont très nombreuses, et il est illusoire de les éliminer toutes. Les études expérimentales encadrées scientifiquement sur l’effet de ces piégeages sur la pression de prédation n’ont pas encore rendu leurs conclusions. Cette pratique historique dans certains départements n’a nullement empêché la progression ni la prolifération de l’espèce.

Néfaste pour la biodiversité, car même les pièges prétendus les plus sélectifs n’ont pas fait la preuve scientifique de leur sélectivité. Ce qui a pu fonctionner localement à un moment donné n’est absolument pas généralisable sans études sérieuses. Il est dommageable pour le bon fonctionnement des chaines alimentaires et pour les oiseaux de détruire des frelons européens, des guêpes, des papillons de nuit attirés dans ces pièges, notamment ceux de type bouteille.

D’autre part, certains pièges, selon l’appât utilisé, peuvent avoir l’inconvénient d’attirer aussi les abeilles. Si les dispositifs leur permettent généralement de s’échapper, la promiscuité d’abeilles de provenance diverses peut être un facteur de transmission de parasites ou de maladies entre abeilles.

Pour ces raisons, le piégeage, affaire de spécialistes formés, doit être réservé aux apiculteurs, uniquement dans leurs ruchers et lorsque des attaques sont constatées.

Quand un nid est détruit, il faut l’enlever tout de suite ?

Non, la bonne méthode consiste à procéder en deux temps : il faut attendre 2 à 3 jours que les frelons restés dehors lors de l’intervention rentrent au nid et s’empoisonnent. Après ce délai seulement, le nid doit être évacué et détruit dans des conditions respectueuses de l’environnement par le prestataire spécialisé. Mais il ne faut pas oublier cet enlèvement, sinon les oiseaux consommeront les larves mortes dans le nid et s’empoisonneront !

8 réflexions au sujet de “Frelon asiatique : luttons contre les mauvaises pratiques !”

  1. Superbe article (comme toujours)!
    Pour info :

    *La destruction des nids de frelon asiatique est à la charge de l’état :*

    Par un décret n° 2017-595 en date du 21 Avril 2017, publié au journal
    officiel du 23 Avril 2017, les préfets ont maintenant l*’obligation* de la
    prise en charge sous leur responsabilité et à leurs frais, de la
    destruction des nids de frelons asiatique Vespa Velutina, quel que soit le
    lieu où le nid est installé, qu’il s’agisse d’une propriété privée ou d’un
    domaine public.

    Le frelon Vespa Velutina étant classé comme espèce exotique envahissante,
    la limitation de sa propagation relève précisément de ce décret *et tout
    citoyen est en droit de réclamer son application.*

    1. Bonjour Laurence,

      Tu vises sans doute cet article du décret : « Art. R. 411-46.-Le préfet de département ou, à partir de la laisse de basse mer, le préfet maritime, est l’autorité administrative compétente pour procéder ou faire procéder, en vertu de l’article L. 411-8, à la capture, au prélèvement, à la garde ou à la destruction de spécimens d’une espèce figurant sur l’une des listes établies en application des articles L. 411-5 et L. 411-6.

      Mais tu relaies là une interprétation abusive et erronée du décret, ce que me confirme Michel Ame, référent départemental pour la lutte contre le frelon asiatique. Le préfet peut décider d’un plan de lutte, mais l’exercice de la compétence n’induit nullement l’obligation de prise en charge ! Voici par exemple un courrier du préfet de l’Eure qui donne des éclaircissements sur cette question : http://notre-dame-de-lisle.fr/wp-content/uploads/2018/10/réponse-Préfet-frelons-.pdf

      Aussi, je recommande vivement de ne pas relayer cette fausse information.

  2. Ah , petite précision importante, si je peux me permettre : Observer des nids dans des Haies à 2 mètres ou même 1 mètres de hauteur est de plus en plus fréquent, il faut donc bien vérifier que sa haie n’est pas infestée avant de procéder à son élagage!

  3. Bonjour votre remarque est tres juste et pertinente, je vais essayer de vous éclairer.
    Pour acquérir et manipuler ces produits toxiques il faut être détenteur du CERTIBIOCIDE qui nécessite de suivre une formation auprès d’un organisme agréé .
    Les principaux biocides se présentent sous forme de poudre ou liquide injectés sous pression à l’aide d’une perche pouvant atteindre 30 mètres. Dans les cas ultimes le paint Ball peut être utilisé pour envoyer des billes de biocides mais les tirs sont aléatoires. Les billes perdues peuvent polluer les eaux ou empoisonner animaux ou enfants.Le plus sûr est donc la perche quand c’est possible.
    La charte officielle pour les nids de frelons impose qu’ils soient enlevés et détruits selon des règles strictes à cause des biocides ( incinération ou dans des phitobacs) afin de ne pas empoisonner les autres espèces notamment les oiseaux.
    Les nids detruits de jour doivent être laissés en place , entiers ou partiellement, quelques jours afin que les frelons absents soient empoisonnés lors de leur retour le soir. Cela induit un surcoût mais dans le cas contraire les jeunes fondatrices fécondées vont reconstruire des nids satellites dans les semaines qui suivront..Fréquent.
    Toutes ces règles sont disponibles sur le site de l’ITSAP. ou auprès de la FREDON Île de France en charge de former les desinsectiseurs aux spécificités du frelon asiatique.
    Bien Cdlt.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s