L'actualité de la Nature

Espèces exotiques envahissantes

Impatiens glandulifera, l’une des 49 espèces exotiques envahissantes réglementées en France © CACP – Gilles Carcassès

Qu’est-ce qu’une espèce exotique envahissante ?

Une espèce exotique envahissante est une espèce dont l’introduction, l’implantation et la propagation hors de son aire d’origine par l’Homme (de façon volontaire ou fortuite) menacent les écosystèmes, les habitats ou les espèces indigènes avec des conséquences écologiques ou économiques ou sanitaires négatives. Ainsi par exemple l’écrevisse américaine, le frelon asiatique et le ragondin sont des espèces exotiques envahissantes.

La France, dans le respect de ses engagements internationaux et européens, a mis en place une stratégie nationale relative aux espèces exotiques envahissantes assortie d’une réglementation pour 49 espèces.

Des espèces réglementées à connaître !

L’Agence française pour la biodiversité, l’Office national de la chasse et de la faune sauvage et le Ministère de la transition écologique et solidaire présentent dans un livret édité en novembre 2018 ces 49 espèces exotiques envahissantes réglementées en France. Ce document illustre les 26 espèces animales et les 23 espèces végétales concernées par la réglementation.

Cliquez sur l’image pour ouvrir le livret

Pour toutes ces espèces, il est interdit de :

  • les introduire en France,
  • les utiliser,
  • les transporter vivantes,
  • les détenir,
  • les échanger,
  • les commercialiser.
Ragondin  – parc François-Mitterrand à Cergy © Marion Poiret

Plus largement, pour tout savoir sur 389 espèces introduites en France, leur origine, leur biologie et les éventuelles méthodes de lutte, la base d’informations du Groupe de travail IBMA est un outil précieux.

Retrouvez certaines des espèces réglementées, présentes à Cergy-Pontoise, dans nos articles :

L’écrevisse américaine

Le frelon asiatique

Le ragondin

Le myriophylle du Brésil

La berce du Caucase

L’herbe à la ouate

3 réflexions au sujet de “Espèces exotiques envahissantes”

  1. En somme, si on est confrontés à ces espèces et vu la réglementation … que faire qui soit réellement efficace ?
    On a été trop timorés avec les perruches, la facture à payer risque d’être salée.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.