L'actualité des jardins

Pyracantha

Pyracantha – Vauréal © CACP – Gilles Carcassès

Les pyracanthas sont des arbustes fréquemment utilisés dans les jardins. Ils ont en effet beaucoup d’atouts : une floraison blanche très abondante, des fruits décoratifs, rouges, orange ou jaunes, un port touffu et des branches épineuses qui les prédisposent à un usage en haies défensives. Ils ont aussi quelques défauts : les fleurs n’ont pas un parfum très agréable et il faut se méfier des épines lors des opérations de taille.

Fruits de pyracantha © CACP – Gilles Carcassès

La baie du pyracantha ressemble à une pomme miniature, elle contient une chair pâteuse et cinq noyaux.

Merle dans un pyracantha © CACP – Gilles Carcassès

Dès l’automne, les merles se régalent des baies des pyracanthas. Les graines se retrouvent dans les déjections des oiseaux sans avoir perdu leur pouvoir germinatif.

Hôtel des impôts à Cergy © CACP – Gilles Carcassès

Sous ces grands platanes, à l’aplomb des branches où se perchent les merles, les étourneaux et les pigeons, ont germé de nombreux pieds de pyracanthas. Cette espèce du sud-est de l’Europe, ainsi disséminée par les oiseaux est maintenant largement naturalisée en France. On la rencontre surtout près des zones habitées.

Dans les années 1980, les pyracanthas ont failli disparaître des jardins en raison d’une grave épidémie de feu bactérien, une maladie d’origine américaine qui s’attaque à de nombreuses rosacées comme les aubépines, les cotonéasters, les cognassiers, les pommiers et les poiriers. Pour protéger l’arboriculture, les pyracanthas sensibles à la maladie ont été interdits de plantation. Mais l’INRA a créé de nouvelles variétés résistantes et ce sont elles qui sont maintenant commercialisées.

Retrouvez notre article :

Fruits mûrs à point

Et d’autres arbustes pour de belles haies variées favorables à la faune sauvage :

La viorne lantane

La viorne de Bodnant

Le groseillier doré

Le fusain ailé

Sources :

Pyracantha, par Jardin ! l’encyclopédie

Buisson ardent : allumer le feu , par Sauvages du Poitou

Le feu bactérien, par Fredon PACA

1 réflexion au sujet de “Pyracantha”

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.