L'actualité de la Nature, L'actualité des jardins

Confinement et colocation

En cette période peu ordinaire, confinée chez moi, je suis attelée à mon télétravail quand je vois passer à la fenêtre une abeille sauvage. Une osmie, Osmia cornuta, cherche désespérément à faire son nid dans les trous d’évacuation de l’eau de mes fenêtres.

Ni une ni deux, ayant les outils à la maison, je scie une bûche, y perce quelques trous et la fixe à la rambarde de la fenêtre.

Hôtel à osmie © CACP – Emilie Périé

Mon hôte ne tarde pas à accepter le contrat, et voilà qu’une nouvelle colocation s’instaure.

Osmia cornuta dans l’hôtel à insecte © CACP – Emilie Périé

Installation progressive

Ma colocataire est une femelle. A la différence des mâles elle n’a pas le front blanc, et surtout, chez les osmies, seules les femelles s’occupent du nid. Je la vois faire des allers-retours entre le nid et le jardin.

Osmie à l’hôtel © CACP – Emilie Périé

Elle me montre d’abord son postérieur tout roux. Elle est en train de déposer des grains de pollens et du nectar sous forme de petites boulettes dans le nid. Les larves s’en nourriront avant de devenir de jolies abeilles poilues.

 

Osmie à l’hôtel © CACP – Emilie Périé

Puis son front noir. Elle est en train de pondre. Dans un nid, de quelques centimètres de profondeur, l’osmie pond plusieurs œufs, qu’elle sépare dans des petites logettes. Elle fabrique des parois à partir de cellulose. Chaque loge individuelle contient un œuf et une boulette de pollen et de nectar. Les oeufs femelles sont les plus en profondeur et les oeufs mâles les plus proches de la sortie. Ils émergeront les premiers au prochain printemps et attendront la sortie des femelles pour démarrer un nouveau cycle de reproduction.

Nid d’Osmia cornuta © CACP – Emilie Périé

En quelques jours le travail est accompli. Le nid est plein d’œufs et de pollen puis rebouché avec de la terre. Au printemps prochain je devrais avoir de nouveaux butineurs au jardin !

Bouche à oreille

L’hôtel a l’air de plaire, en voilà une deuxième !

Osmia cornuta en approche © CACP – Emilie Périé

Retrouvez nos astuces pour construire votre hôtel à osmies :

Un hôtel pour les osmies

Informations confinement :

Malgré la période de confinement et l’arrêt de nos activités sur le terrain et des animations, nous continuons de publier les nouvelles de la nature en ville trois fois par semaine. N’oubliez pas que nous sommes aussi sur Instagram et sur Facebook !

Quant à la nature, elle ne s’est pas arrêtée, bien au contraire. Elle profite du calme relatif dans nos villes pour s’épanouir. Le Muséum national d’Histoire naturelle vous propose de l’observer depuis vos fenêtres. Retrouvez les observatoires adaptés au confinement, par VigieNature !

6 réflexions au sujet de “Confinement et colocation”

  1. Ce sont elles qui percent mon jardin de petits monticules de terre ?
    Peut-on vous envoyer des photos issues nos jardins sur lesquelles vous pourriez écrire ?

    1. Bonjour,

      Pour les monticules de terre on cherchera plutôt du côté des andrènes 🙂
      Malheureusement la section commentaire ne supporte pas les photos.
      Si votre jardin est sur le territoire de cergy-pontoise vous pouvez les envoyer à l’adresse de contact. Je les verrai à la sortie du confinement.
      Bien cordialement,

      1. Merci Emilie. Je crois bien que vous avez visé juste !
        Ce serait super d’avoir une section contribution des cergy-pontains sur laquelle nous pourrions poster quelques photos et auxquels vous répondriez par un petit article dans les cas les plus intéressants. Pourquoi pas ! Tout comme Gilles avant vous, c’est agréable de vous lire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.