Non classé

Le fruit d’Erodium cicutarium

Bravo à Philippe qui a reconnu le fruit de l’érodium à feuilles de cigües, Erodium cicutarium.

Les fleurs de Erodium cicutarium © CACP – Gilles Carcassès

On l’appelle aussi érodium bec-de-grue, ou bec de héron, car comme les géraniums, son fruit a la forme du bec des grands échassiers.

Les fruits de Erodium cicutarium © CACP – Gilles Carcassès

A maturité le bec s’enroule et tombe avec le fruit au sol. Cette graine en tire-bouchon est étonnante. Les variations d’humidité font s’enrouler et se dérouler le ressort ce qui déplace la graine jusqu’à une fissure ou un trou où elle se plante. Les tours et détours successifs du « ressort » visse la graine dans le sol où elle pourra germer.

La graine en tire-bouchon de Erodium cicutarium © CACP – Emilie Périé

Voyons un peu le fonctionnement de cette graine placée sur un mouchoir humide pendant 20 min (et accélérée 32x).

D’autres plantes, comme l’avoine, utilisent la même stratégie pour la dispersion des fruits.

Sources :

Erodium cicutarium, par Sauvage du Poitou

La flore d’Île-de-France, par Philippe Jauzein et Olivier Nawrot

2 réflexions au sujet de “Le fruit d’Erodium cicutarium”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.