Non classé

Huppés et dorés

Lors des rencontres naturalistes 2020 un des intervenants nous a présenté les résultats d’une étude concernant deux oiseaux aux noms aussi esthétiques que leurs plumages : le comptage 2020 des vanneaux huppés et des pluviers dorés.

Une grande partie de ces oiseaux, arrivant de Scandinavie et d’Islande, passent l’hiver en Île-de-France. D’après les résultats de ce comptage, près de 5% de la population mondiale de pluviers dorés hivernent en Île-de-France (soit environ 100 000 individus) !

Ces oiseaux limicoles (qui fréquentent les marais et les zones côtières l’été) passent l’hiver dans les espaces de grandes cultures, où les champs à végétation rase à perte de vue leur permettent de se rassembler en grands groupes (parfois jusqu’à 6000 individus) et de se nourrir des petits invertébrés du sol (coléoptères, vers, araignées, …).

L’ornithologue indique qu’en 2020 dans le Val d’Oise les observateurs ont certes étaient moins nombreux que dans les autres départements d’Île-de-France mais les vanneaux et pluviers étaient également beaucoup moins présents. Tout de même, les 5000 vanneaux sur les 100 000 recensés en 2020 et 2000 pluviers sur les 95 000 comptés sont sans doute revenus, et il faut bien qu’ils soient posés quelque part ! Et selon lui, janvier est une bonne période pour prospecter. Allons y !

Profitant d’une éclaircie je pars donc arpenter les champs au nord ouest de l’agglomération, du côté de Puiseux-Pontoise et Courdimanche.

J’aperçois essentiellement des groupes de mouettes rieuses qui se nourrissent dans les champs mais … là peut-être ? J’arrête la voiture et sors les jumelles.

Groupe de vanneaux huppés © CACP – Emilie Périé

Oui ! Les motifs noirs et blancs ne trompent pas, ce sont bien les vanneaux huppés ! Je trouve un endroit où garer la voiture et me rapprocher un peu du bord du champs, mais les vanneaux restent assez loin de la route.

Vanneau huppé, pluvier doré et mouette rieuse © CACP – Emilie Périé

Loin, mais tout de même visibles. J’en compte une petite centaine au milieu des mouettes. Et ils ne sont pas seuls, au premier rang on distingue deux pluviers dorés. En tout j’en dénombrerai 10.

Vanneau huppé, Vanellus vanellus © CACP – Emilie Périé

Quand je parlais d’esthétique, ce n’était pas exagéré. Avec ses motifs noirs et blancs, les reflets verts de ses ailes et sa fine huppe je le trouve très élégant.

Pluvier doré, Pluvialis apricaria © CACP – Emilie Périé

Les pluviers sont restés loin de mon objectif, mais on distingue un peu la silhouette fine et le plumage doré de l’oiseau.

On est loin des envols de milliers d’oiseaux (qu’on peut retrouver dans la présentation de Maxime Zucca ci-dessous), mais ils étaient tout de même présents. Essayons de faire en sorte qu’ils reviennent dans les prochaines années.

Sources :

La présentation de Maxime Zucca lors des rencontres naturalistes, Youtube

La présentation de Maxime Zucca lors des rencontres naturalistes, support PDF

Retrouvez d’autres clichés des vanneaux huppés à Cergy-Pontoise :

Les bronzés à la plage

Vanneaux

1 réflexion au sujet de “Huppés et dorés”

  1. Bonjour,
    J’avoue ne pas connaître grand chose aux oiseaux mais ils me passionnent et le soir ,je mets un cd de chants d ‘oiseaux pour trouver le sommeil …alors merci infiniment pour vos photos et articles que je lis chaque semaine.
    J’ai tenté de compter les oiseaux le weekend dernier mais à part les mésanges,les corneilles et les tourterelles je n’ai pas su les distinguer…Dommage ….
    Bien cordialement .
    Veronique Le Boulaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.