L'actualité de la Nature

L’amaurobe féroce

Amaurobidae – Vauréal © CACP – Gilles Carcassès

Nounours

En retournant une écorce tombée à terre au pied d’un vieux frêne, je découvre cette belle araignée. Entièrement couverte de longs poils soyeux, elle semble d’une incroyable douceur. Pour mieux l’observer, je l’invite à rentrer dans un petit bocal en verre le temps de faire quelques photos.

Amaurobius ferox mâle © CACP – Gilles Carcassès

La présence des bulbes copulatoires, extrémités renflées de ses pédipalpes en forme de gants de boxe, me renseignent sur son sexe. C’est un mâle. Il a au bout de ses palpes les clés pour ouvrir le sexe des femelles de son espèce.

Gants de boxe ou trousseaux de clés ?

Amaurobius ferox © CACP – Gilles Carcassès

La forme et la disposition des crochets des bulbes copulatoires sont des critères de détermination très importants chez les araignées.

Il a tué sa mère !

Chez cette espèce, les enfants dévorent leur mère qui se liquéfie peu à peu après la ponte. Cela leur procure les protéines nécessaires pour un bon départ dans leur vie de petites araignées.

Source :

Amaraubius ferox, fiche descriptive par l’INPN

Retrouvez d’autres portraits d’araignées :

L’épeire à quatre points

La petite bouteille

Belle blonde, à pattes de léopard