L'actualité des jardins

Une vigne très naturelle

Cinq cent ceps de Baco noir escaladent le coteau rue des vignes blanches à Jouy-le-Moutier. Cette vigne plantée en 1905 appartient à la commune et est gérée par l’association « Le coteau des Jouannes ». Vingt familles se partagent l’entretien des rangs et participent aux travaux de vinification.

La vigne du coteau des Jouannes à Jouy-le-Moutier © Gilles Carcassès
La vigne du coteau des Jouannes à Jouy-le-Moutier © Gilles Carcassès

Aucun traitement, des rangs enherbés pour protéger le sol : c’est une vigne très naturelle. L’un des rangs est réservé aux enfants des écoles de Jouy : vingt classes, accueillies par les bénévoles de l’association, viennent cinq à six fois par an pour observer, apprendre et expérimenter la conduite d’une vigne, de la taille de printemps à la vendange.

Chaque année, le deuxième samedi de décembre, un vin chaud est préparé et offert aux passants. Le vin de Baco fait, paraît-il, des merveilles dans la recette du « ginglet de Noël ». Ce jour-là, les enfants se régalent de tartines de confiture de raisin.

Le chai de l'association se trouve dans une ancienne gare de la ligne de chemin de fer de Pontoise à Poissy © Gilles Carcassès
Le chai de l’association se trouve dans une gare désaffectée de l’ancienne ligne de chemin de fer reliant Pontoise à Poissy © Gilles Carcassès

Le vin de Baco « coteau des Jouannes » a remporté en 2012 un premier prix au grand concours de ginglet de la foire Saint-Martin à Pontoise, pour la plus grande fierté des Jocassiens.

Le cépage Baco noir a été obtenu en 1902 par hybridation avec une vigne sauvage américaine très vigoureuse, Vitis riparia. Il ne fait pas partie des cépages autorisés par l’Union européenne. La plantation de nouvelles vignes de Baco n’est donc pas possible.

http://lescepages.free.fr/baconoir.html

http://histoire.andresy.free.fr/tacot.htm