Agenda

Retour sur la transhumance de Cergy-Pontoise 2019

La transhumance 2019 © CACP – Gilles Carcassès

Une fois de plus la Ferme d’Ecancourt a bien fait les choses : une organisation sans faille, des brebis vaillantes et disciplinées, des ânes câlins, des bénévoles actifs, des participants ravis et le soleil au rendez-vous !

La haie d’honneur dans la cour de la ferme

Samedi 13 avril 2019 à 13h30, les participants rassemblés pour la transhumance accueillent les moutons.

Les brebis font les vedettes

Abbeêy road à Jouy-le-Moutier © CACP – Emilie Périé

Samedi après-midi, les brebis rejoignent Maurecourt en traversant plusieurs quartiers de Jouy-le-Moutier.

Des bénévoles mobilisés

Les bénévoles en plein effort © CACP – Gilles Carcassès

Grâce aux joëlettes prêtées pour l’occasion, des personnes à mobilité réduite participent pleinement à l’événement.

Des bergers très professionnels

Dimanche matin à Maurecourt : l’appel pour le départ ! © CACP – Gilles Carcassès

« Eglantine ? Ernestine ? Savonnette ? » « Présentes ! »

Sous haute protection policière

Serrez les rangs : zone de danger ! © CACP – Gilles Carcassès

La police municipale de Maurecourt accompagne l’avancée du cortège en bloquant la circulation.

Des chiens vifs

Aux Rougeux, à Jouy-le-Moutier

Harley, Ollie, Lapsus et Lucky, les border collies dirigés par les bergers montrent toute leur efficacité dans la conduite du troupeau.

Une pause bien méritée

Pause déjeuner au parc du belvédère à Vauréal © CACP – Gilles Carcassès

La transhumance est aussi l’occasion de se retrouver autour d’un pique-nique convivial et de profiter des animations organisées par la Maison de la nature de Vauréal.

En forêt, loup y es-tu ?

Point d’arrêt dans la forêt © CACP – Gilles Carcassès

Il faut de temps à autre stopper la tête du cortège pour permettre aux retardataires de rejoindre le groupe.

Au jardin des Ombrages

Potentilla anserina, la potentille des oies © CACP – Gilles Carcassès

La potentille des oies connait aussi le secret des poils laineux pour résister au froid.

Pour l’entretien du sous-bois : à vos marques, prêtes, partez ! © CACP – Gilles Carcassès

Cinq brebis restent au jardin des Ombrages pour entretenir la prairie et le sous-bois.

Quand on arrive en ville

Avenue du Hazay  © CACP – Gilles Carcassès

Passage triomphal des solognotes à Cergy-le-Haut

Le goûter final

Les fameuses tartines au miel de Courdimanche ! © CACP – Gilles Carcassès

La Ville de Courdimanche offre une bien sympathique collation à tous les participants.

Retrouvez notre reportage photos dans 13 comme une.

Rendez-vous l’année prochaine pour la transhumance 2020 !

Retrouvez les éditions précédentes de la transhumance de Cergy-Pontoise en images :

Edition 2018

Edition 2017

Edition 2016

L'actualité des jardins

Brebis débroussailleuses

Pâturage dans une station de renouée du Japon – Courdimanche © CACP – Gilles Carcassès

On savait les brebis solognotes capables de contenir l’expansion de la renouée du Japon. Ces animaux sont aussi très efficaces pour débroussailler.

Les brebis de la Ferme d’Ecancourt broutent les cornouillers sanguins © Ville de Vauréal – Christophe Etchmendy

Les brebis solognotes sont friandes de toutes sortes de ligneux : cornouillers, ronces, lierre. C’est pourquoi elles peuvent être employées pour entretenir un sous-bois.

Séance d’animation lors de la transhumance 2018, au Jardin des Ombrages – Vauréal © CACP – Gilles Carcassès

Voici le site qui a été choisi comme espace de pâturage à Vauréal pour cette année. Il comprend une prairie et un bois attenant. Les équipes de la Communauté d’agglomération de Cergy-Pontoise et de la Ville de Vauréal ont réuni leurs forces pour aménager l’endroit et préparer l’arrivée des ovins qui seront déposés lors de la transhumance 2019 organisée par la Ferme d’Ecancourt.

Agenda

La transhumance de Cergy-Pontoise : 13 et 14 avril 2019

Ne manquez pas la transhumance 2019 !

Les 13 et 14 avril 2019, retrouvez-nous pour la transhumance de Cergy-Pontoise ! Durant le weekend, les moutons de la Ferme d’Ecancourt (Jouy-le-Moutier) quitteront la ferme pour rejoindre leurs pâtures sur les espaces verts de Jouy-le-Moutier, Maurecourt, Vauréal, Cergy et Courdimanche. Cette année encore, les personnes à mobilité réduite pourront faire le voyage grâce aux joëlettes mises à disposition.

© CACP – Marion Poiret et Gilles Carcassès

Accompagnez le troupeau à votre rythme sur tout, ou partie, du parcours. Retrouvez les différentes étapes du circuit :

Circuit de la transhumance 2019 © Ferme d’Ecancourt

Et puis, cette balade urbaine est l’occasion de faire quelques observations naturalistes. On vous attend nombreux !

Retrouvez nos articles sur les éditions précédentes de la transhumance :

Edition 2018 : album photo

Edition 2017 : l’histoire racontée par les brebis

Edition 2016 : aux petits soins pour les agneaux

L'actualité des jardins

Les brebis passent le bac

Des brebis sont cachées dans cette image - Lycée de l'Hautil à Jouy-le-Moutier © Gilles Carcassès
Des brebis sont cachées dans cette image (cliquez pour agrandir) – Lycée de l’Hautil à Jouy-le-Moutier © Gilles Carcassès

Encore une nouvelle opération de pâturage à Cergy-Pontoise : cette fois-ci c’est au lycée de l’Hautil à Jouy-le-Moutier.

Cette action conduite en partenariat avec la Ferme d’Ecancourt et le Parc Naturel Régional du Vexin français s’inscrit dans le volet « gestion des déchets » du projet Eco-lycée dans lequel s’est engagé l’établissement.

En savoir plus sur le pâturage au lycée de l’Hautil

 

L'actualité des jardins

La transhumance comme si vous y étiez

Malgré un temps maussade, 200 personnes étaient dans la cour de la ferme d’Ecancourt pour prendre le départ de la transhumance ce samedi 11 avril 2015.

Dans la cour de la ferme d'Ecancourt © Gilles Carcassès
Dans la cour de la ferme d’Ecancourt © Gilles Carcassès

Serge, conducteur bénévole de chiens de berger a expliqué les consignes pour le bon déroulement de la transhumance. L’organisation fut digne d’un cortège présidentiel : deux ânes pour ouvrir la marche, puis la meute des photographes officiels, ensuite un chien et sa conductrice pour freiner et guider le troupeau, à gauche et à droite un service canin de sécurité des cultures aux ordres des bergers, et vingt pas plus loin la cohorte des accompagnants, tous derrière la houlette portée par un enfant.

Conducteurs de chiens de troupeaux © Gilles Carcassès
Serge, à la houlette et Joël, au crochet, conducteurs de chiens de troupeaux, prêts pour le départ © Gilles Carcassès

Ces outils de berger ont été forgés par un artisan du Vexin à partir de gravures anciennes. La houlette est composée d’une petite pelle et d’un crochet. La pelle sert à ramasser et lancer une petite motte de terre en direction d’une brebis qui s’écarterait du troupeau. Elle allonge de dix mètres le bâton du berger. Quant au crochet, il permet d’attraper commodément une brebis (démonstration plus loin).

Poussez pas ! Y a un chien ! © Gilles Carcassès
Poussez pas derrière, y a un chien ! © Gilles Carcassès

La cohorte des accompagnants fait une petite pause, le temps de remplacer le porteur de houlette, fatigué. Le chien de tête fait stopper le troupeau en attendant l’ordre de reprise de la marche.

La traversée de la plaine © Gilles Carcassès
La sortie de la forêt © Gilles Carcassès

A droite, dans les blés, le service de sécurité des cultures : pas question de venir brouter les jeunes pousses. En arrière, on aperçoit les deux chiens en réserve destinés à relayer ceux qui sont au travail auprès des moutons.

Du lierre Marengo ! J'adore ! © Gilles Carcassès
Du lierre Marengo ! J’adore ! © Gilles Carcassès

La première maison en arrivant à Maurecourt a eu droit à une taille de haie gratuite !

Le groupe a beaucoup grossi en cheminant dans les rues de Maurecourt et la foule joyeuse s’est mêlée aux visiteurs des Gargantuades.

Démonstration de capture au crochet © Gilles Carcassès
La démonstration de capture au crochet a fait une grosse impression. © Gilles Carcassès

Et hop ! Voilà comment on crochète une brebis. Très utile pour attraper et soigner celles qui semblent avoir un problème.

Le lendemain matin, la distribution des ovins s’est poursuivie, sous un beau soleil, vers les pâtures de Jouy-le-Moutier, Vauréal, Cergy et Courdimanche. Plusieurs haltes étaient organisées avec la participation des communes pour offrir au public des animations autour du pâturage.

Animation à Vauréal © Marion Poiret
Animation à Vauréal devant un jeune public captivé © Marion Poiret
Mais où sont-elles ces brebis ? © Marion Poiret
Mais où sont-elles ces brebis ? © Marion Poiret

Les photographes s’en s’ont donné à cœur joie pour immortaliser ce spectacle insolite.

Après une halte au village des associations promenade des deux bois, les dernières brebis prennent le chemin de leur destination finale : la prairie rue Vieille Saint-Martin à Courdimanche © Marion Poiret
Les polices municipales de Cergy et de Courdimanche s’étaient coordonnées pour assurer la sécurité d’un tronçon de parcours très urbain © Marion Poiret

Après une halte sur la promenade des deux bois, au village des associations de la journée éco-citoyenne organisée par la maison de quartier des Hauts-de-Cergy, les dernières brebis ont pris le chemin de leur destination finale : la prairie de la rue Vieille Saint-Martin à Courdimanche. Un goûter et des rafraichissements y étaient offerts par la ville au public venu nombreux pour accueillir le troupeau.

Le sprint final à Courdimanche © Marion Poiret
Le sprint final à Courdimanche © Marion Poiret

La transhumance 2014

Agenda, L'actualité des jardins

Transhumance des 11 et 12 avril 2015 : le programme

Ca y est, la Ferme d’Ecancourt a arrêté le programme des deux journées de transhumance des brebis et de leurs agneaux vers les vertes pâtures de Cergy-Pontoise.

J- © Gilles Carcassès
J-24 ! © Gilles Carcassès

Pas besoin de s’inscrire, il suffit de venir au départ ou à l’une des étapes indiquées dans le programme, où sont prévues des animations. Si vous aimez marcher, vous pourrez faire un bout de chemin en joyeuse compagnie avec le troupeau.

https://natureenvilleacergypontoise.wordpress.com/2015/02/06/bientot-la-transhumance-2015/

Les coulisses de la transhumance 2014

La transhumance 2013

 

L'actualité des jardins

Bientôt, la transhumance 2015

Ils vont par les chemins de ville en ville et distribuent les moutons dans les pâtures. C'est le principe de la transhumance. © Gilles Carcassès
Transhumance 2014 © Ferme d’Ecancourt

Ils vont par les chemins de ville en ville et distribuent les moutons dans les pâtures. C’est le principe de la transhumance. Réservez dès à présent votre week-end des 11 et 12 avril pour participer à la transhumance 2015 à Cergy-Pontoise.

Nous diffuserons le programme définitif dès qu’il sera établi.

Comme l'an dernier, un bivouac est prévu aux Gargantuades de Maurecourt © Ferme d'Ecancourt
Comme l’an dernier, un bivouac est prévu aux Gargantuades de Maurecourt © Ferme d’Ecancourt

Nous dénonçons au passage la méchante rumeur d’un méchoui géant…

Cette année, la ville de Maurecourt confiera l’entretien d’une friche communale à quelques brebis de la Ferme d’Ecancourt. Belle initiative !

Service d'ordre © Ferme d'Ecancourt
Service d’ordre © Ferme d’Ecancourt

Bien sûr, les « polos orange » seront à nouveau mis à contribution. Bravo et merci à tous ces bénévoles de la Ferme d’Ecancourt, organisatrice de l’événement, pour leur fidélité et leur belle efficacité.

http://www.biodiville.org/article.php?laref=139&titre=transhumance-et-eco-paturage-urbains

L'actualité des jardins

Changement de pâture à Vauréal

Les brebis, ayant pâturé tout l’été au parc du Belvédère, ont été demandées en renfort sur une autre prairie boulevard de l’Oise. Le transfert s’est effectué à pieds et a été l’occasion d’animations confiées par la Maison de la nature de Vauréal à la Ferme d’Ecancourt.

 © Gilles Carcassès
Le troupeau rassemblé est prêt pour le départ du marathon de Vauréal… © Gilles Carcassès
 © Gilles Carcassès
… sauf la bien nommée Casse-Tartine qui fera le voyage dans la remorque © Gilles Carcassès
Une belle rencontre sur le chemin : un orvet  © Gilles Carcassès
Une belle rencontre sur le chemin : un orvet © Gilles Carcassès
Et vous trouvez ce dessin ressemblant ?  © Gilles Carcassès
« Et vous trouvez ce dessin ressemblant ?  » © Gilles Carcassès
Julien explique la tonte des brebis à un public médusé par son talent de mime  © Gilles Carcassès
Julien explique la tonte des brebis à un public médusé par son talent de mime © Gilles Carcassès
Mais une funambule de passage viendra voler la vedette en fin de séance © Gilles Carcassès
Mais une funambule de passage viendra lui voler la vedette en fin de séance © Gilles Carcassès

La vidéo de la tonte

http://www.ferme.ecancourt.fr/blog/

http://www.vaureal.fr/content/des-moutons-a-vaureal

http://www.vaureal.fr/content/programme-des-animations-maison-nature

Agenda, L'actualité des jardins

La transhumance c’est le 5 et 6 avril !

A peine quitté la bergerie de la ferme d’Ecancourt, ils s’invitent en vedettes américaines aux Gargantuades de Maurecourt pour une halte samedi après-midi et un petit bivouac.

Achille

Les 60 moutons reprendront leur transhumance le lendemain matin pour rejoindre leurs pâtures respectives : Jouy-le-Moutier, Vauréal, Cergy puis Courdimanche. Soyez nombreux à les accompagner sur le territoire de Cergy-Pontoise en suivant les ânes de bats et à participer aux animations : quizz mouton de la cellule biodiversité de l’agglomération, démonstration de chiens de bergers…

 Retrouvez toutes les informations sur le programme de la ferme d’Ecancourt : http://www.ferme.ecancourt.fr/transhumance2014

L'actualité des jardins

Quand les moutons ne sont pas dans leurs pâtures…

… c’est qu’ils sont de retour à la Ferme d’Ecancourt pour leur tonte annuelle.

La tonte s’effectue entre début mars et fin juin. Sa réalisation est délicate en ce qu’elle doit être faite de façon homogène, non pour l’esthétique mais pour prélever le maximum de laine par toison. A cela s’ajoute les impératifs de précision, afin de ne pas blesser les animaux, et de rapidité eu égard à leur nombre.

Le 12 juin dernier, le public pouvait assister au passage de tout le troupeau à la tondeuse avant le retour aux pâtures.

Quel est le temps nécessaire pour la tonte d’une brebis solognote par un professionnel ? Cette petite vidéo vous donnera la réponse…