Transhumance 2017 : des brebis témoignent

Brebis solognotes et leurs agneaux © CACP – Gilles Carcassès

Samedi 25 mars 2017, c’est le grand jour, on va enfin aller voir ailleurs si l’herbe est meilleure qu’à la ferme d’Ecancourt. On nous avait pomponnés pour l’occasion, avec l’aimable collaboration des centres de loisirs de Courdimanche.

Dans la cour de la ferme d’Ecancourt © CACP – Gilles Carcassès

Au début, faux départ, on s’est trompé de côté ! Un photographe qui était en plein dans le passage a été malencontreusement piétiné. Ses jours ne seraient pas en danger.

En longeant le champ de colza © CACP – Gilles Carcassès

Trop tentant de sortir de rang pour aller renifler les colzas…

C’est quoi cette feuille de colza ? © CACP – Gilles Carcassès

On n’y a même pas touché…

Point de rassemblement © CACP – Gilles Carcassès

Il fallait tout le temps attendre les humains : dès que ça monte un tout petit peu, ils ralentissent !

Démonstration de conduite de troupeau © CACP – Gilles Carcassès

A Jouy-le-Moutier, on a bien fait courir les chiens : les bergers appellent ça « démonstration de conduite de troupeau ». Les humains nous ont beaucoup applaudis.

Au belvédère de Vauréal © CACP – Gilles Carcassès

Au belvédère de Vauréal, on a improvisé une démonstration de tonte rotative.

Un peu de repos à mi-parcours © CACP – Gilles Carcassès

Et puis on nous a permis une petite sieste, pendant que les humains se pressaient autour d’un « food-truck ».

Sur la coulée verte de Cergy-le-Haut © CACP – Gilles Carcassès

« Les moutons, les moutons ! » Notre arrivée sous les applaudissements de la foule au village éco-citoyen, promenade des deux bois à Cergy, fut un grand moment d’émotion.

Final gourmand à Courdimanche © CACP – Gilles Carcassès

Du miel, du jus de pomme, des tartines et du fromage de brebis, offerts par la ville de Courdimanche, et les humains ne s’intéressent plus du tout à nous.

Nous nous concentrons déjà sur notre noble mission : entretenir les belles prairies de Cergy-Pontoise pendant toute la belle saison.

Revivez la transhumance en images dans 13 comme une.

 

Bientôt, la transhumance 2017 à Cergy-Pontoise

visuelseniorRéservez la date : la traditionnelle transhumance de Cergy-Pontoise sera cette année le 25 mars 2017.

Le troupeau de brebis solognotes de la Ferme d’Ecancourt déambulera toute la journée dans l’agglomération car ce jour-là les animaux seront répartis dans les pâtures.

Pour faire un bout de chemin avec les moutons, les bergers et leurs chiens si bien dressés, rendez-vous à la ferme d’Ecancourt à Jouy-le-Moutier à 9h. Vous pourrez apporter votre pique-nique et profiter de la halte de midi au belvédère de Vauréal.

cliquez sur le plan pour l’agrandir

La sièste des brebis à la pause de midi - transhumance 2016 au belvédère de Vauréal © CACP - Gilles Carcassès

La sieste des brebis à la pause de midi – transhumance 2016, au belvédère de Vauréal © CACP – Gilles Carcassès

L’article de 13 comme une sur la transhumance 2017

Le reportage photo sur la transhumance 2016 dans le webzine 13 comme une

Retrouvez nos articles sur la transhumance 2015 et la transhumance 2016

Nouveau : transhumance de poules à Cergy

Mardi 5 juillet 2016, une étrange agitation règne à l’école Les Châteaux à Cergy ! C’est le jour du grand déménagement avant les vacances d’été. Le poulailler mis au point par Joël Boudou et Annie Biston, professeurs au collège des Touleuses, et construit avec leurs élèves des 3ème et 4ème pro, doit rejoindre pour deux mois le centre de loisirs du bois de Cergy. Heureusement, il est monté sur roulettes, il suffit de le tirer avec une corde solide et de le guider avec habileté et coordination pour lui faire prendre les virages. Les deux poules aimablement fournies par M. Lopes, parent d’élève, et les deux poulettes nées en classe de maternelle ont fait un étonnant voyage. De mémoire de poules, ça ne s’était jamais vu dans le quartier.

En route pour le bois de Cergy © Gilles Carcassès

En route pour le bois de Cergy © Nina Blin

Dans la lancée, les jardinières imaginées par les élèves de l’école, et préfabriquées par les mêmes collégiens, ont été tractées jusqu’au jardin des « Incroyables comestibles » situé devant l’école.

Le déménagement des jardinières - école des Châteaux à Cergy © Gilles Carcassès

On écoute les instructions du professeur Boudou avant de tirer sur la corde. © Nina Blin

Tout le monde est invité à participer cet été à leur arrosage.

A la rentrée, tout ce beau mobilier fera le voyage dans l’autre sens, et les quatre demoiselles à plumes retourneront à l’école, des histoires plein le bec. Les élèves pourront alors continuer à apprendre comment jardiner ensemble pour se nourrir sainement et simplement, et comment recycler avec profit les épluchures de la cuisine en élevant de sympathiques animaux.

Jardinière aux formes extravagantes, rêvée par les enfants de l'école des Châteaux et construite par les collégiens © Gilles Carcassès

Jardinière aux formes extravagantes, rêvée par les enfants de l’école et construite par les collégiens © Gilles Carcassès

Les jeunes poulettes sont nés en couveuse dans une classe de maternelle de l'école des Châteaux © Gilles Carcassès

Les jeunes poulettes sont nées en couveuse dans une classe de maternelle de l’école Les Châteaux © Gilles Carcassès

Le palais des poules à l'école Les Châteaux © Joël Boudou

Le palais des poules à l’école Les Châteaux © Joël Boudou

 

Retour sur la transhumance 2016

Encore une très belle réussite que cette transhumance à Cergy-Pontoise. En voici quelques images :

Samedi 14 h: le grand rassemblement à la ferme d'Ecancourt © Marion Poiret

Samedi 14 h : le grand rassemblement à la ferme d’Ecancourt, à Jouy-le-Moutier © Marion Poiret

En route pour Maurecourt par les chemins de la plaine agricole © Marion Poiret

Anes en tête, en route pour Maurecourt par les chemins de la plaine agricole © Marion Poiret

La traversée de Maurecourt © Marion Poiret

La traversée de Maurecourt a toujours beaucoup de succès © Marion Poiret

Dimanche, le soleil est revenu © Gilles Carcassès

Dimanche matin : chic, le soleil est revenu ! © Gilles Carcassès

A Jouy-le-Moutier © Gilles Carcassès

Dans les cardamines en fleurs à Jouy-le-Moutier © Gilles Carcassès

Les agneaux fatigués sont répartis dans les bras de valeureux bénévoles pour leur épargner une étape © Gilles Carcassès

Après la pause déjeuner à Vauréal, les agneaux fatigués sont répartis dans les bras de valeureux bénévoles pour leur épargner une étape © Gilles Carcassès

La traversée de Cergy le haut sous bonne escorte © Gilles Carcassès

La traversée de Cergy le haut, sous bonne escorte © Gilles Carcassès

L'arrivée sur Courdimanche, dernière étape de la transhumance © Gilles Carcassès

L’arrivée sur Courdimanche, dernière étape de cette transhumance © Gilles Carcassès

Ca y est, la collation est mangée, la foule est repartie, les brebis de Courdimanche sont installées dans leur pâture © Marion Poiret

Ca y est, la collation est mangée, la foule est repartie et les brebis de Courdimanche sont installées dans leur pâture © Gilles Carcassès

Plein de belles images encore, dans ces excellentes vidéos :

Le reportage complet dans 13 comme une

La transhumance à Cergy-Pontoise : 9 et 10 avril 2016

flyer transhumance

Retenez les dates : samedi 9 et dimanche 10 avril 2016. Une quarantaine de brebis et d’agneaux partiront de la ferme d’Ecancourt pour rejoindre leurs pâtures disséminées sur le territoire de Cergy-Pontoise.

Le programme de cette transhumance est le suivant :

9 avril :

  • 14h : Explication de l’évènement avant le départ, puis départ à 14h 30 de la ferme d’Ecancourt
  • Arrêt entre la ferme et Maurecourt pour favoriser le contact avec les animaux
  • 16h30 : Arrivée à Maurecourt, démonstration de chiens de troupeaux ; repas, soirée et camping pour les encadrants de la transhumance, et petit-déjeuner

10 avril :

  • 9h30 : Départ vers Jouy-le-Moutier
  • 10h30 : Arrêt à Jouy-le-Moutier et intervention autour de la biodiversité
  • 12h : Arrêt au Belvédère à Vauréal – démonstration de chiens de troupeaux, espace pique-nique ; cimetière des anglais vers 14h
  • 15h : Cergy : Village éco-citoyen, démonstration de chiens de troupeaux
  • 16h : Courdimanche : fin du trajet à l’école des Croizettes

N’oubliez pas de mettre de bonnes chaussures et de vous couvrir.

circuit transhumance

A la ferme d'Ecancourt, on prend des forces avant la transhumance © Gilles Carcassès

A la ferme d’Ecancourt, on prend des forces avant la transhumance © Gilles Carcassès

Revivez les moments forts de la transhumance 2015

La transhumance comme si vous y étiez

Malgré un temps maussade, 200 personnes étaient dans la cour de la ferme d’Ecancourt pour prendre le départ de la transhumance ce samedi 11 avril 2015.

Dans la cour de la ferme d'Ecancourt © Gilles Carcassès

Dans la cour de la ferme d’Ecancourt © Gilles Carcassès

Serge, conducteur bénévole de chiens de berger a expliqué les consignes pour le bon déroulement de la transhumance. L’organisation fut digne d’un cortège présidentiel : deux ânes pour ouvrir la marche, puis la meute des photographes officiels, ensuite un chien et sa conductrice pour freiner et guider le troupeau, à gauche et à droite un service canin de sécurité des cultures aux ordres des bergers, et vingt pas plus loin la cohorte des accompagnants, tous derrière la houlette portée par un enfant.

Conducteurs de chiens de troupeaux © Gilles Carcassès

Serge, à la houlette et Joël, au crochet, conducteurs de chiens de troupeaux, prêts pour le départ © Gilles Carcassès

Ces outils de berger ont été forgés par un artisan du Vexin à partir de gravures anciennes. La houlette est composée d’une petite pelle et d’un crochet. La pelle sert à ramasser et lancer une petite motte de terre en direction d’une brebis qui s’écarterait du troupeau. Elle allonge de dix mètres le bâton du berger. Quant au crochet, il permet d’attraper commodément une brebis (démonstration plus loin).

Poussez pas ! Y a un chien ! © Gilles Carcassès

Poussez pas derrière, y a un chien ! © Gilles Carcassès

La cohorte des accompagnants fait une petite pause, le temps de remplacer le porteur de houlette, fatigué. Le chien de tête fait stopper le troupeau en attendant l’ordre de reprise de la marche.

La traversée de la plaine © Gilles Carcassès

La sortie de la forêt © Gilles Carcassès

A droite, dans les blés, le service de sécurité des cultures : pas question de venir brouter les jeunes pousses. En arrière, on aperçoit les deux chiens en réserve destinés à relayer ceux qui sont au travail auprès des moutons.

Du lierre Marengo ! J'adore ! © Gilles Carcassès

Du lierre Marengo ! J’adore ! © Gilles Carcassès

La première maison en arrivant à Maurecourt a eu droit à une taille de haie gratuite !

Le groupe a beaucoup grossi en cheminant dans les rues de Maurecourt et la foule joyeuse s’est mêlée aux visiteurs des Gargantuades.

Démonstration de capture au crochet © Gilles Carcassès

La démonstration de capture au crochet a fait une grosse impression. © Gilles Carcassès

Et hop ! Voilà comment on crochète une brebis. Très utile pour attraper et soigner celles qui semblent avoir un problème.

Le lendemain matin, la distribution des ovins s’est poursuivie, sous un beau soleil, vers les pâtures de Jouy-le-Moutier, Vauréal, Cergy et Courdimanche. Plusieurs haltes étaient organisées avec la participation des communes pour offrir au public des animations autour du pâturage.

Animation à Vauréal © Marion Poiret

Animation à Vauréal devant un jeune public captivé © Marion Poiret

Mais où sont-elles ces brebis ? © Marion Poiret

Mais où sont-elles ces brebis ? © Marion Poiret

Les photographes s’en s’ont donné à cœur joie pour immortaliser ce spectacle insolite.

Après une halte au village des associations promenade des deux bois, les dernières brebis prennent le chemin de leur destination finale : la prairie rue Vieille Saint-Martin à Courdimanche © Marion Poiret

Les polices municipales de Cergy et de Courdimanche s’étaient coordonnées pour assurer la sécurité d’un tronçon de parcours très urbain © Marion Poiret

Après une halte sur la promenade des deux bois, au village des associations de la journée éco-citoyenne organisée par la maison de quartier des Hauts-de-Cergy, les dernières brebis ont pris le chemin de leur destination finale : la prairie de la rue Vieille Saint-Martin à Courdimanche. Un goûter et des rafraichissements y étaient offerts par la ville au public venu nombreux pour accueillir le troupeau.

Le sprint final à Courdimanche © Marion Poiret

Le sprint final à Courdimanche © Marion Poiret

La transhumance 2014